Les techniques

Une approche globale du corps

Epilation laser

L’épilation laser avec plus de 20 ans d’utilisation en médecine esthétique, a largement prouvé son efficacité et son innocuité. Cependant, son usage doit être fait de manière rigoureuse par un médecin formé et entrainé avec un appareillage de qualité.

Le déroulement

Lors de votre premier rendez-vous au Six Foch, un diagnostic, et votre phototype sera évalué afin d’éliminer toute contre-indication et réaliser un premier test afin d’apprécier la réaction de votre peau.  Un devis sera établi en fonction des zones que vous désirez traiter.

Avant la séance d’épilation, le patient doit raser la zone à traiter environ 48 heures avant. Ce rasage est nécessaire afin que le rayon laser puisse se focaliser sur les têtes d’épingles des poils qui auront commencé à repousser. Le poil ne doit pas être épilé avant la séance car le bulbe serait arraché et le traitement laser inefficace, la cible étant inexistante.

  • La zone à traiter est balayée par la pièce à main émettant le faisceau laser et délivrant des impulsions à raison d’une ou deux par seconde.
  • L’épilation n’est pas douloureuse. En effet, le laser est équipé d’un dispositif breveté de refroidissement.
  • Grâce à la possibilité unique de mélanger ces faisceaux, le traitement est parfaitement adapté à votre peau et à votre pilosité.

Qui peut avoir recours à l’épilation au laser ?

Après la séance, une crème hydratante est appliquée sur la zone traitée, qui peut apparaître rouge, par massage doux. Cette opération est à renouveler pendant quelques jours.

Il est recommandé d’éviter toute exposition solaire de la zone traitée pendant au moins 2 semaines après une séance. L’utilisation d’écran total est recommandée dans les semaines suivant l’épilation.

Les poils traités vont s’éliminer tout seul dans les 2 à 3 semaines qui suivent la séance.

L’intervalle moyen entre 2 séances est de 6 semaines pour le corps et 4 semaines pour le visage.

Entre 2 séances, le patient peut se raser ou appliquer une crème dépilatoire. En revanche il doit éviter l’épilation à la cire, électrique et la pince à épiler.

Cryolipolyse

La cryolipolyse constitue une alternative ou un complément à la liposuccion chirurgicale.

Cette technique est basée sur un principe physique connu depuis longtemps : les cellules graisseuses (adipocytes) sont plus sensibles que les autres cellules à l’exposition prolongée au froid. La cryolipolyse, en combinant une aspiration et un refroidissement progressif de la zone graisseuse, permet de réduire les surcharges graisseuses LOCALISEES (taille, abdomen, « poignées d’amour », cuisses).

Elle permet de travailler les amas graisseux localisé chez les hommes et femmes, sans temps d’arrêt, c’est non douloureux et cela reste une solution non invasive avec des résultats visibles rapidement.

Il faut entre 1 et 3 séances sur la même zone selon l’importance de l’amas graisseux et la réponse du patient au traitement. Il faut étaler les séances, il faut 2 à 3 mois entre chaque séance sur une même zone. 

Cette technique permet d’harmoniser la silhouette en diminuant certaines zones d’amas graisseux. Elle ne pourra pas répondre à une demande de relâchement cutané ou de perte de poids et dot s’accompagner d’un régime équilibré et/ou à la pratique d’une activité physique régulière pour des résultats probants.

Cette technique est adaptée pour le traitement des bourrelets graisseux localisés au niveau du menton, du pli du soutien-gorge, des bras, du ventre, des hanches ou également appelées ” poignets d’amour “, du dos, de la culotte de cheval, du mont de Vénus, mais également des cuisses, des genoux, des mollets, et de l’adipomastie chez l’homme. 

Radiofréquence

Cette technique est basée sur un principe physique connu depuis longtemps : les cellules graisseuses (adipocytes) sont plus sensibles que les autres cellules à l’exposition prolongée au froid. La cryolipolyse, en combinant une aspiration et un refroidissement progressif de la zone graisseuse, permet de réduire les surcharges graisseuses LOCALISEES (taille, abdomen, « poignées d’amour », cuisses).

Elle permet de travailler les amas graisseux localisé chez les hommes et femmes, sans temps d’arrêt, c’est non douloureux et cela reste une solution non invasive avec des résultats visibles rapidement.

Il faut entre 1 et 3 séances sur la même zone selon l’importance de l’amas graisseux et la réponse du patient au traitement. Il faut étaler les séances, il faut 2 à 3 mois entre chaque séance sur une même zone. 

Les résultats sont visibles de manière progressives et graduelles.

Ils seront appréciés dès la fin de la première séance avec un effet tenseur et volumateur immédiat. La peau est plus lisse et repulpée.

Cependant, les effets durables sont appréciables à partir de la 3ème séance.

Il est à noter que l’âge et le type de peau des patients sont des paramètres qui pourront influencer la durée du résultat obtenu.

Afin d’entretenir le résultat, il pourra être réalisé une séance d’entretien une à deux fois par an.

Les LEDs

La stimulation des fibroblastes permet d’améliorer la sécrétion de collagène naturel contenu dans notre peau améliorant son élasticité et son aspect.

Le traitement par LED correspond à l’utilisation de lumières froides, aux longueurs d’ondes précises, permettant de stimuler et régénérer les cellules de la peau. : les fibroblastes.

Selon les couleurs utilisées, le traitement par la LED calme l’inflammation, stimule l’immunité, améliore la cicatrisation, densifie et stimule la pousse des cheveux.

Le traitement par la LED a l’avantage de pouvoir être utilisé sur tous les phototypes (toute couleur de peau).

Il s’agit d’un traitement doux et non invasif, ne provoquant aucune éviction sociale.

Son utilisation peut être complémentaire d’autres traitements afin de raccourcir le temps de récupération et diminuer l’inflammation créée (suite à un peeling ou traitement par laser par exemple). Mais le traitement par LED peut également être proposé « seul » selon des protocoles avec un nombre répété de séances, défini selon l’indication.

Les couleurs les plus utilisées en médecine esthétiques et leurs effets sont :

On applique le panneau délivrant la lumière LED près de la zone à traiter pendant 20 à 30 minutes (durée déterminée selon le protocole suivi). Les yeux sont protégés par le port de lunettes ou coques adaptées.

Il faut réaliser en moyenne 10 à 12 séances de traitement, selon le protocole suivi et selon l’indication, espacées d’une semaine.

Peeling

Les Peelings permettent de traiter l’éclat du teint, les imperfections de la peau.

Un peeling est une exfoliation stimulée par une solution chimique à base de produits acides.

Il existe plusieurs types de peelings qui se différencient :

Tous les peelings, quelle que soit leur composition et leur nature, ont un point commun : LA STIMULATION DU RENOUVELLEMENT CUTANE.

Cette accélération du turn-over de la peau sera plus ou importante selon la composition et la concentration du peeling, d’où des suites plus ou marquées.

Les peelings sont choisis par le praticien en fonction de l’état de la peau, de sa couleur (phototype) et du résultat escompté.

Quel que soit le type de peeling, il convient de préparer sa peau avec les crèmes prescrites, de se protéger du soleil (responsable à 80 % du vieillissement cutané) et de ne jamais arracher ses squames après une séance. L’hiver est donc la période idéale pour faire un peeling.

Un peeling n’altère en rien la forme du visage. C’est un procédé entièrement naturel, efficace et sûr à condition qu’il soit pratiqué par un professionnel.

Nous utilisons au sein du centre le six Foch les produits du laboratoire Skintech®.

PEELINGS SUPERFICIELS :

  • Teint terne, fatigué
  • Pores dilatés et grain de peau épaissi
  • Lissage des imperfections
  • Acné
  • Prévention du photo vieillissement
  • Entretien des peelings plus profonds

 

Mise au point par Skin Tech, la solution Easy Phytic® permet un peeling superficiel, intraépidermique, qui ne dépasse pas l’épiderme.

Easy Phytic® est constitué d’acides de fruit, appelés « alpha hydroxy acides » (AHA) – acide glycolique, acide lactique, acide mandélique. Les AHA vont pénétrer progressivement et lentement la peau (technologie ‘slow release’), afin de stimuler la synthèse de mucopolysaccharides dans le derme et l’augmentation de la densité du collagène dermique pour un épiderme plus épais avec une sensation de tension cutanée, ainsi que la synthèse d’une élastine de meilleure qualité.

Il est parfaitement adapté à tous les types de peaux, même les peaux sensibles.

Le protocole est de 3 séances espacées de 2 ou 3 semaines. A renouveler aux changements de saison : à l’automne et au printemps.

Prépeel immédiat :

Avant de réaliser le peeling, il convient d’enlever vos bijoux qui peuvent être attaqués par les acides et de ne pas utiliser de produits à base d’AHA ou de rétinoïdes.

Les injections de Botox®

Les Peelings permettent de traiter l’éclat du teint, les imperfections de la peau.

Le BOTOX® ou toxine botulique est une substance issue d’une bactérie (Clostridium botulinum). Sa propriété est de relaxer le muscle. Le but recherché en médecine esthétique est de réduire l’action de certains muscles du visage qui en se contractant sont responsables des rides d’expression : rides du lion, rides du front, rides de la patte d’oie principalement.

Les doses utilisées en médecine esthétique sont très faibles.

La technique d’injection est adaptée pour obtenir un effet correspondant à la demande du patient homme ou femme, selon son âge et son style de vie.

Sans figer le visage, le Docteur Colmas travaille sur la transmission des émotions. Le relâchement musculaire induit par le Botox efface alors les vecteurs négatifs : aspect fatigué, sévère, stressé, fermé. Le visage devient détendu, accueillant, ouvert et plus lumineux.

Deux effets 

Lorsque le BOTOX® est renouvelé régulièrement, le muscle s’affaiblit stoppant l’évolution des rides d’expression (elles ne se creusent plus)

Lorsque le BOTOX® est pratiqué précocement (avant la formation des « cassures » dans la peau) et régulièrement, il évite la formation des rides.

Lors de la première consultation, le Docteur Colmas évalue avec le patient les rides gênantes et les zones accessibles au traitement. Son examen clinique des zones à traiter, et l’échange avec le patient sur ses attentes, lui permet d’établir un diagnostic et un plan de traitement. Le praticien peut alors arrêter l’indication d’injection de Botox, et parfois d’autres techniques non-invasives complémentaires (acide hyaluronique par exemple) afin d’obtenir un résultat harmonieux.

La séance d’injection de botox se déroule au cabinet médical, sans produit anesthésique et nécessite en général une vingtaine de minutes. Après une anesthésie au froid, le Docteur Colmas procède à des injections très précises pour traiter la zone marquée de rides. La toxine botulique est un produit liquide très fluide et peut donc être appliquée à l’aide d’aiguilles ultrafines. La piqûre est quasiment indolore.

Le produit commence à agir immédiatement après l’intervention mais le résultat optimal sera atteint après une dizaine de jours. Le produit a besoin de quelques heures pour se fixer, puis quelques jours de plus sont nécessaires pour relâcher totalement les muscles du visage.

Il est d’usage de procéder à une consultation de suivi. Si le résultat obtenu n’est pas satisfaisant, il peut y avoir parfois de petites asymétries, les muscles n’ayant pas la même force avant le traitement, le praticien peut éventuellement procéder à des injections complémentaires pour le finaliser.

Les injections d’acide Hyaluronique

L’acide hyaluronique est un traitement des rides révolutionnaire et non chirurgical qui permet de lutter contre les premiers signes du vieillissement. Ce traitement fait partie des actes de médecine esthétique les plus pratiqués dans le monde. 

L’acide hyaluronique est naturellement présent dans de nombreuses cellules de l’organisme. Cette molécule protège, nourrit, répare les tissus, prévient et ralentit le vieillissement. Elle garantit un effet bonne mine sans risque d’allergie sauf cas particulier.

L’acide hyaluronique est un composant chimique présent à l’état naturel dans le corps humain. C’est une glycosaminoglycane que l’on retrouve dans les articulations, les cartilages et l’œil. Il permet de combler les espaces entre les fibres conjonctives et élastiques. Avec le vieillissement, le stock se détruit et disparaît progressivement. Certains travaux évaluent la perte du stock d’acide hyaluronique à 50% à l’âge de 50 ans.

Les injections d’acide hyaluronique sont indiquées dans le traitement :

Les injections d’acide hyaluronique pour le regard

Les injections d’acide hyaluronique constituent un traitement de médecine esthétique efficace pour combler le cerne creux. Elles ne sont en aucun cas un moyen de traiter les poches qui relèvent d’une indication chirurgicale.

1. L’ENTRETIEN DES LÈVRES

Avec le temps, les lèvres se déshydratent et s’atrophient progressivement, d’où l’apparition d’une perte de volume et de ridules péri-buccales.

Dans ce cas précis, le Dr COLMAS utilisera un acide hyaluronique peu réticulé (peu dense) permettant de réhydrater et repulper la lèvre rouge, de redessiner les contours des lèvres et d’effacer ou de réduire les ridules péri-buccales sans effet volumateur.

2. L’AUGMENTATION DU VOLUME DES LÈVRES

Ici, l’injection d’acide hyaluronique dans les lèvres vise à obtenir une bouche plus pulpeuse, corriger une asymétrie existante ou à rééquilibrer des lèvres.

Le Dr Colmas utilisera dans ce cas un acide hyaluronique plus réticulé (plus dense) qui permettra d’obtenir un effet volumateur naturel, respectant votre morphologie et l’harmonie du visage.

C’est l’analyse de la morphologie du visage et choix d’un acide hyaluronique adapté (plus ou moins dense) qui permettra d’obtenir un résultat naturel, sans surcharge, respectant l’harmonie de votre visage.

Le Skin booster

Le traitement par Skinbooster a pour objectif de restaurer l’élasticité de la peau du visage mais aussi du décolleté et des mains. Il permet de réaliser une hydratation en profondeur contrairement aux crèmes et aux traitements de revitalisation.

L’injection redonne jeunesse, souplesse et éclat à la peau. Les mains, le décolleté ou le visage sont repulpées. Ce traitement consiste à injecter via des micro piqûres, de l’acide hyaluronique faiblement réticulé associé à un complexe vitaminique. L’effet est visible sur 6 à 12 mois, vous pouvez reprendre une vie sociale immédiatement et le sport le lendemain. 

Le Restylane® Skin Boosters est un acide hyaluronique des laboratoires GALDERMA qui bénéficie de 20 années de recul scientifique. Les micro-injections de Restylane® Skinboosters permettent de créer des réservoirs d’hydratation dans le derme, de capter l’eau et de la redistribuer en profondeur et de maintenir l’équilibre hydrique de votre peau pendant 6 mois. Cet acide hyaluronique a la particularité d’être très peu réticulé (peu visqueux) : c’est donc un produit non volumateur, c’est un produit de revitalisation et de réhydratation de la peau en profondeur.

Il vous permet d’améliorer les cicatrices d’acné, les premières ridules, le fripé jugal, le cou, le décolleté et les mains.

Une consultation devra être réalisée au préalable afin d’établir un diagnostic et un plan de traitement. Nous réaliserons systématiquement des photographies médicales. Durant cette consultation, un devis sera réalisé suivi d’un consentement éclairé.

Un délai de réflexion de 15 jours devra être respecté entre la consultation et la séance d’injection. 

La séance d’injection se réalisera au cabinet de médecine esthétique. Vous serez installé sur un fauteuil médical. Votre visage sera démaquillé et nettoyé.

Une anesthésie pourra être réalisée au préalable mais la plupart des injectables contiennent un anesthésiant (Lidocaïne).

L’injection sera réalisée suivant le plan de traitement défini en consultation. L’objectif est de réaliser un nappage de la zone de peau à traiter.

La séance durera environ 20 à 30 minutes en fonction du nombre de zones à traiter.

Les résultats sont quasi immédiats et durent environ 6 mois.

Il est toutefois nécessaire de réaliser un protocole de soins d’attaque à raison d’une séance par mois pendant 3 mois puis 1 séance tous les 6 mois à 1 an.